top of page

Au bureau en mode Zéro Déchet

Dernière mise à jour : 12 oct. 2023


 

15 millions de Français travaillent dans un bureau… soit 46% de la population active. 120 à 140 kg de déchets par employés par an par salarié !

Seulement la moitié des salariés font du tri au bureau… mais, 96% se déclarent prêts à changer leurs habitudes de travail sachant que la productivité augmente de 8% et le sentiment de bien-être de 13% lorsque l’environnement de travail est doté de verdure et est éclairé par la lumière naturelle. Qu’attendent les entreprises pour agir !


 

Transformer vos pauses


 

Les pauses café


En France, 126 gobelets sont jetés par seconde soit 32 000 tonnes par an. Qu’attendez-vous pour utiliser votre propre mug et votre propre cuillère ?

Avec les protocoles sanitaires, il peut vous être refuser, rincer votre gobelet et réutilisez-le pour boire avant de le jeter dans la poubelle adaptée à sa matière : recyclable ou pas.


Demandez une machine non pas à dosettes mal recyclées ou recyclées à l’autre bout du monde mais une machine à café qui broie les grains, achetés en vrac, et fait du bon café sans polluer.


Si vous avez une petite faim, prévoyez une boîte en métal avec des biscuits faits maison ou bien achetés en vrac et non des barres chocolatées ou des biscuits industriels suremballés.


Cliquer sur la photo de ma Box Office pour découvrir mes zolies créations éco-responsables.



Les petites soifs


Bannissez les bouteilles en plastique de votre bureau et adoptez une jolie gourde en métal ou en verre réutilisable et durable.



Les pauses déjeuner


Si vous ne déjeunez pas au restaurant d’entreprise mais que vous faites du take-away, munissez-vous au moins d’un tote-bag pour éviter un sac et observez la table à la fin du repas : combien de déchets auriez-vous pu éviter en amenant votre lunch-box ? Pourquoi ne pas demander à équiper la cuisine de vaisselle réutilisable ?

 

Repenser les fournitures


 

Limiter les fournitures


Proposez un kit fournitures à vos collaborateurs en éliminant le superflu et en privilégiant des produits éco-labellisés plus facilement recyclables comme les crayons à papier en bois non vernis compostables au lieu des critérium en plastique non recyclables… Pensez aussi au carnet de notes effaçables et réutilisables.



Privilégier le rechargeable


Optez pour le rechargeable pour les stylos et surtout les cartouches d’encre.



Réduire les impressions et le papier


À peine 35% des entreprises recyclent leur papier et 25% des feuilles imprimées sont jetées dans les 5 minutes suivantes ! Alors il faut agir et dispenser les éco-gestes simples :


- Privilégier les supports numériques et non papier en réunion

- Penser aux clés USB pour échanger vos documents

- Réfléchir à la nécessité de l’impression

- Utiliser la police Ryman économique en encre

- Imprimer en qualité brouillon

- Imprimer recto/verso pour limiter le gaspillage de papier sinon recycler son papier en brouillon sinon

- Réduire le nombre d’imprimantes

- Valider les impressions par code ou badge

- Installer un bac à brouillons auprès des imprimantes



 

Réduire la pollution numérique


 

Le choix du matériel


Pourquoi ne pas acheter d’occasion des portables moins énergivores que les unités fixes ?

Pensez à dispenser en interne ou via des sociétés spécialisées les bons gestes qui permettent d’allonger la durée de vie du matériel informatique.

Pensez à faire réparer avant de jeter et bien sûr à recycler le matériel inutilisable.



Des éco-gestes simples à adopter


Sur le plan environnemental et économique, il est bien de paramétrer son ordinateur pour qu’il se mette en veille lorsqu’il est inutilisé. Le soir, éteignez votre ordinateur car même en veille, il consomme jusqu’à 40% d’énergie, sans oublier d’en faire autant pour le photocopieur et l’imprimante !


Pour diminuer vos envois de mails, déplacez-vous (à pied et non en ascenseur…), allez discuter avec vos collègues ou bien appelez-les.

Pensez à limiter non seulement l’envoi de pièces jointes mais aussi le nombre de destinataires car leur nombre et poids sont coûteux en énergie.


Videz votre boîte mail au moins une fois par semaine… 80% des mails reçus ne sont jamais ouverts et les spams consomment autant que 3 millions de voitures par an.

Désabonnez-vous des newsletters rarement lues et énergivores en utilisant l’application éco-responsable Cleanfox (1 arbre planté par personne parrainée)

Utilisez, si possible, un moteur de recherches éco-responsable comme Ecosia (80% de ses revenus reversés pour replanter des arbres au Brésil) ou Lilo (start-up française qui a mis en place un système de cumul de gouttes d’eau transformées en don pour soutenir des projets engagés).


 

Réduire les déplacements professionnels


 

Privilégier les visio-conférences


Même si elles sont énergivores, elles éviteront des déplacements de personnes en voiture, voire avion encore plus coûteux en empreinte carbone ! Sinon mettez à disposition des vélos pour assurer des déplacements professionnels courts.



Encourager la marche


Autre éco-geste simple pour réduire les dépenses d’énergie : utiliser ses pieds au lieu de l’ascenseur en plus c’est bon pour votre cardio ! Il existe même des applications qui transforment vos nombres de pas en dons à des associations engagées…



Encourager le Vélotaf


Proposez une location de vélos, une indemnité à l’achat, un kit de réparation rapide, ou encore un partenariat avec un réparateur.


 

Petits éco-gestes non sans conséquence


 

Petits éco-gestes non sans conséquence


Installez des cendriers pour éviter de retrouver des mégots polluants autour des portes…

Éteignez les lumières en sortant des toilettes, bureaux, salles de réunion…

Limitez la température à 19 degrés (7% d’économies entre 19 et 20 degrés !) en hiver et limitez l’utilisation de la clim l’été.

Installez des plantes dépolluantes type aloe vera, philodendrons, azalées…

Proposez d’installer des bacs de culture en aquaponie en intérieur ou bien des bacs de culture en extérieur.

Mettez en place un lombricomposteur pour les déchets verts et engraissez les plantes dépolluantes avec le lombrithé.



L’idéal est de constituer un groupe d’éco-acteurs pour mobiliser collaborateurs et direction et de lancer une grande campagne d’affichage et de sensibilisation pour mettre en place ses éco-gestes si simples pour certains !



J’espère que je vous ai donné envie de « verdir » vos habitudes au bureau et de vous engager !

 

Je me suis beaucoup documentée pour me mettre au Zéro Déchet. J'ai beaucoup expérimenté aussi, pour le meilleur et pour le pire... et, un jour, j'ai décidé d'écrire un carnet Zéro Déchet, très pratique avec mes astuces, mes to-do lists, mes mémos et recettes pour vous permettre de vous lancer sereinement et surtout, à votre ryhtme !


Cliquer sur l'image pour vite découvrir dans ma e-boutique !





 

Ne ratez pas mes prochains articles et podcasts qui vous aideront encore et toujours à réduire vos déchets sereinement mais assurément…


N’hésitez pas à me laisser des commentaires pour partager vos expériences et enrichir cette réflexion. Et puis, si vous en avez l’envie et le temps, rendez-vous sur mon compte Instagram, Facebook, Linkedin ou Pinterest.


Abonnez-vous vite à ma newsletter, en bas de page de mon site et restez "green tuned"!

Belle aventure !


Éterrenellement vôtre

Mélanie

 


Article à écouter en podcast

(cliquer sur l'image)




Articles de blog précédents

(cliquer sur l'image pour les lire)














































Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page